17 JUIN 15 0 commentaire
Cancer du col de l’utérus : faites-vous dépister !

Cancer du col de l’utérus : faites-vous dépister !

À l’occasion de juin vert, le mois dédié à la lutte contre le cancer du col de l’utérus, la Clinique Bouchard à Marseille installera un stand d’information dans le hall de l’établissement, le 18 juin prochain.

 

Chaque année, le cancer du col de l’utérus est responsable de près de 1 000 décès en France. Or, il est possible d’agir très précocement et efficacement face à ce cancer. Le dépistage par frottis cervico-utérin permet, en effet, de détecter les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus et de les prendre en charge pour guérir ce cancer, ou prévenir son apparition. La Haute Autorité de Santé préconise alors aux femmes de 25 à 65 ans de réaliser un frottis cervico-utérin tous les 3 ans.

 

Les signes qui doivent alerter

Le plus souvent, le cancer du col de l’utérus est dénué de symptômes. Il est ainsi découvert par frottis en l’absence de signe d’alerte. Quelquefois cependant, des signes cliniques relativement discrets doivent conduire à consulter rapidement. Il s’agit essentiellement de pertes anormales : des saignements légers survenant entre les règles ou après la ménopause, petites pertes rosées ou brunâtres… Ces problèmes peuvent être provoqués par des microtraumatismes : rapports sexuels, voyages, toilettes… Ces signes doivent vous amener à consulter. Un examen gynécologique pourra alors vous rassurer ou détecter au plus vite une tumeur, dont le stade de développement sera précisé par d’autres examens (bilan d’extension de la tumeur).

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.